Le Déluge

Yu le Grand domptant les eaux, Chine ancienne, IIe s. av JC

 

Dans un temps reculé, à l’extrême orient du monde, l’empereur Yao cherchait désespérément comment endiguer l’inondation qui affligeait son peuple.

« La vaste étendue des Eaux débordées s’élève jusqu’au ciel, l’immense nappe entoure les montagnes et submerge les collines. A cause de cela le peuple de la plaine est dans l’affliction. Y a-t-il quelqu’un que je puisse charger d’y mettre bon ordre ? » Koen, pendant 9 ans travailla sans succès et fut banni pour ne pas avoir abouti son entreprise. son fils Yu prit sa suite et s’astregnit à la tâche treize années durant, sans passer une seule fois le seuil de sa maison. Jamais il ne s’arrêta d’arpenter les plaines du Fleuve Jaune et du Fleuve bleu, administrant et ordonnant sans cesse de nouvelles mesures hydrauliques. Yu prit l’eau pour maître et respecta son cours. Contrairement à son père qui construisait des digues et des murs pour arrêter les eaux, il creusa les canaux, les conduisit aux fleuves et permit l’écoulement des 9 fleuves jusqu’à la mer. Aujourd’hui encore admiré de tous, Yu Le grand, en domptant les eaux réunifia les provinces et devint le fondateur de la première dynastie chinoise de l’Histoire, la dynastie des Xia. 

 

Texte tiré de Les Mémoires historiques de Se-Ma Ts’ien, traduit et annoté par Edouard Chavannes, 1967

 

Illustration // 2020